Parce que je t’aime

Fiche d’identité :

Titre : Parce que je t’aime
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Pocket
Genre : polar
Nombre de pages : 416
Date de parution : octobre 2013

Résumé du livre :

Un livre profondément humain.
Un dénouement stupéfiant.

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer.
Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. 
A la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ?
Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

Mon avis :

Wow. C’est tout ce que je trouve à dire en refermant ce livre. « Wow » : un simple mot, de trois lettres, pas plus, mais qui veut pourtant dire tant de choses. Comme ce bouquin : un simple bouquin, plutôt court, mais riche en émotions. Eh oui !
Au départ, ce n’est qu’une simple histoire banale sans aucune valeur. Dès que la petite Layla revient, cependant, cela commence à être un peu plus intriguant. Mais la fin ! Qui aurait pu s’attendre à ça !
Musso a mélangé mystère, syspens, amour, souvenirs, douleur et fantastique pour donner un mélange homogène : du stupéfiant.
Je pense que Parce que je t’aime fera désormais partie des livres que je relirai encore une ou deux fois.
A vous de me donner votre avis !

⭐⭐⭐⭐⭐

Central Park

Fiche d’identité :

Titre : Central Park
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Pocket
Genre : pollar
Nombre de pages : 438
Parution : mars 2015

Résumé du livre :

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, 8 heures du matin
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant …

Mon avis :

La couverture m’a intriguée. Le résumé a éveillé ma curiosité. L’histoire m’a charmée.
Dans un chaudron, mettez des pages vierges, ajoutez de l’imprévisible, du boulversant, de la curiosité, un peu d’amour et de rigolade, mélangez bien le tout… Cela vous donnera « Central Park », de Guillaume Musso. Ah ! Jamais je n’avais lu un livre aussi bien. Je parle bien des livres qui n’ont pas de suite, hein… Mais quand même ! On a envie qu’il y en ai une, de suite, cela ne peut pas se terminer comme ça, tout simplement ! Il faut poursuivre l’histoire, il ne faut pas nous laisser dans un déni indescriptible !

⭐⭐⭐⭐⭐