Harry Potter T8 — Et l’Enfant maudit

Fiche d’identité :

Titre : Harry Potter et l’Enfant maudit
Auteurs : J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne
Editeur : Folio Junior
Genre : Fantastique, théâtre
Nombre de pages : 434
Parution : janvier 2018

Résumé du livre :

La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poix d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Mon avis :

Je n’ai pas aimé ce livre qui ne raconte pas l’histoire comme l’aurait fait J.K. Rowling dans les sept premiers tomes ; je ne l’ai pas détesté non plus. Mais j’ai peur que, en donnant mon avis, je gâche la surprise aux autres. Pourtant… même si je vais tout spoiler, je crois que c’est mieux qu’ils sachent à quoi s’attendre en ouvrant ce bouquin.

Le jour de mon anniversaire, j’ai reçu un petit papier dans une enveloppe de la part d’un membre de ma famille. J’avais fini le septième tome de Harry Potter pendant les vacances d’été, et, en voyant aux infos qu’un huitième tome, une pièce de théâtre, allait sortir, je me suis dit « Ma vieille, c’est l’occasion de te replonger dans l’univers qui t’a tant fasciné ». 
Sur ce papier, donc, il y avait écrit quelque chose dans le genre : « Un exemplaire du livre « Harry Potter et l’Enfant maudit » sera réservé à M… W… (je n’écris que mes initiales) dès sa parution ». Toute contente, je souriais, et j’avais hâte de recevoir mon livre.
Je l’ai reçu, et je l’ai commencé directement.
Mais, au fur et à mesure que je tournais les pages, je me suis rendue compte que ce livre était… comment dire… du gâchis ? Du bousillage ? Du gaspillage de papier ? Oui, c’était tout ça (je choquerais peut-être les fanatiques comme moi de Harry Potter qui n’ont pas encore lu la pièce de théâtre, mais c’est comme ça). 
Harry Potter… C’est quelque chose qui faisais partie de ma vie, partie de mon cœur. C’est comme ça, que, quand j’ai refermé mon livre, je crois qu’un morceau de mon cœur est resté coincé entre les pages de ce chiffon. (oui, chiffon, vous avez bien lu)
En bref, vous m’avez comprise : c’était vraiment… il n’y a même pas de mot pour le définir. Voilà. Mais, plus haut, j’ai dit que je ne l’avait pas détesté : je suis tout de même contente de retrouver les blagues de Ron et de savoir se qu’il se passe par la suite…

⭐⭐