Heartbreakers : Felicity & Alec

Fiche d’identité :

Titre : Heartbreakers : Felicity & Alec

Auteur : Ali Novak

Éditeur : Bayard

Genre : roman

Sous-genre : romantique

Nombre de pages : 409

Parution : juin 2018

Résumé du livre :

— Désolé… Je ne voulais pas que tu me voies différemment…

Il a retiré son masque et j’ai failli me décrocher la mâchoire. Je connaissais ce visage. Très bien, même. Seulement, ça me semblait tellement impossible que mon cerveau refusait de l’admettre.

— Mon vrai prénom, c’est Alec.

Alec Williams, bassiste des Heartbreakers, faisait partie du groupe le plus célèbre de l’univers…

Felicity vit seule avec sa mère depuis que sa sœur aînée Rose les a quittés sans explications il y a quatre ans.

Depuis, Felicity travaille dur pour intégrer Harvard et, pour payer ses études, elle est serveuse au restaurant.

Son destin bascule quand elle fait la connaissance d’Alec Williams, le bassiste des Heartbreakers. À sa grande surprise, Alec semble attiré par elle. Mais son bonheur est de courte durée car Felicity découvre par hasard, cachées sous le lit de sa mère, des lettres que sa sœur lui a envoyées. Felicity décide de partir à la recherche de Rose. Ses meilleurs amis Ashe et Boomer ainsi qu’Alec l’accompagnent.

Au cours du voyage, Alec et Felicity se rapprochent, et ils tombent amoureux. Mais le garçon est-il sincère ?

Il est parfois très réservé et on raconte qu’il aurait une aventure avec une jeune actrice…

Mon avis :

Après avoir lu le premier livre d l’aventure Heartbreakers, j’étais impatiente d’ouvrir le deuxième !

Eh bien, j’ai été ravie. Bien construit, ce roman nous parle cette fois-ci d’un garçon des Heartbreakers qui m’intriguait beaucoup. On en apprend plus sur lui, et l’aventure en plus de l’amour est encore une fois présente avec la disparition de Rose !

Une seule chose m’a déçue : le comportement étrange de Felicity envers Alec. Il ne lui a rien fait, et elle s’énerve au lien d’essayer de comprendre. On voit que l’auteure cherchait désespérément quelque chose, un événement ou une action, pour tout fait foirer afin qu’il y ai une réconciliation remarquable, comme dans le premier tome (cependant, dans le premier, c’était mieux construit que dans celui-ci).

⭐️⭐️⭐️⭐️

Heartbreakers

Fiche d’identité :

Titre : Heartbreakers

Auteur : Ali Novak

Éditeur : Bayard

Genre : romantique

Nombre de pages : 409

Parution : octobre 2017

Résumé du livre :

Quand j’ai rencontré Oliver, j’ignorais qu’il était le chanteur des Heartbreakers. Et lui ne savait absolument pas que j’étais la seule fille au monde à détester sa musique.

Pour consoler Cara, leur sœur atteinte d’un cancer, Stella et Drew décident de se rendre à une séance de dédicace de son groupe préféré, les Heartbreakers, pour lui rapporter un autographe. Dans un café, Stella rencontre un bel inconnu. Quelle n’est pas sa surprise quand elle découvre qu’il s’agit d’Oliver, le chanteur du groupe favori de sa sœur… Le garçon invité Stella et son frère à faire la fête avec le groupe. Passionnée de photographie, Stella fait des clichés de la soirée. Oliver se montre charmant avec elle, mais la jeune fille se méfie. Quelques jours plus tard, l’attaché de presse des Heartbreakers appelle Stella pour lui proposer de les suivre en tournée, et les prendre en photo qu’elle posterait sur un blog. Stella refuse, car elle craint trop de s’éloigner de sa sœur. Pourtant, Cara la force à accepter. Stella est donc obligée de revoir Oliver. Leur attirance est évidente… Mais le chanteur est-il sincère ?

Mon avis :

Ma réticence de départ (à cause du romantique de ce livre, romantique que je trouve habituellement gnan-gnan), j’ai débuté ma lecture, et…

J’ai trouvé ce bouquin fantastique !!! Une belle histoire, mêlant amour, musique et famille dans les mêmes pages. L’allusion à une vie de cancer est également une très bonne idée : on s’aperçoit que la vie est impitoyable, et que l’on a parfois de la chance d’être comme on est. Touchant.

Stella et Oliver sont faits pour être ensemble, ça se voit, et malgré les problèmes qui les occupe, tout est bien qui finit bien… ou pas ? (Hé hé, vous croyiez que j’allais tout spoiler, hein ?! 😏)

Un livre fascinant, dont on n’a pas envie de décoller les yeux !

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Conseils de films #1 : Amoureuses du même garçon

Hey les p’tits lecteurs !

Tout d’abord, je vais vous présenter cette nouvelle rubrique.

Parce qu’il n’y a pas que les livres dans la vie, j’ai décidé de vous conseiller aussi en films ! Ainsi, vous aurez d’autres choses à faire que lire, lire et relire… 😁 C’est parti (mon kiki) !

Fiche d’identité :

Titre : Amoureuses du même garçon

Titre original : You’re So Cupid (« Les filles de Cupidon »)

Producteur : Films Romantiques COMPLETS en Français

Genre : Romantique

Parution : 2018

Résumé du film :

Deux sœurs jumelles tombent amoureuses du même garçon…

Mon avis :

Malgré ce résumé très court, je me suis plongée dans ce film et… j’ai été déçue qu’il s’arrête si vite ! Les personnages m’ont touchés : Connor m’a énervé à sa manière ; les jumelles m’ont rendue heureuse (j’aimerais tellement avoir une jumelle, pas vous ?) ; Eliot m’a attristée, …

Un bon film à regarder, malgré ses préjugés contre le romantique !

⭐️⭐️⭐️⭐️

Nos cœurs tordus

Résumé du livre :

Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se content et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé… Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma, drôle, sensible, généreux et n’a pas la langue dans sa poche.

Lou est séduite… et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan…

Mon résumé :

Vlad a les articulations capricieuses, Mathilde a deux jambes en moins, Dylan est trisomique…

Et, pour ceux qui ne sont pas handicapés, il y a Lou, Saïd, Théa et Charlie.

Trois handicapés, trois dans la même association, et sept dans le même collège.

Entre eux, c’est la grande amitié… peut-être même plus ?

Extrait :

Lou pose sa tête sur le mur. Lou range une mèche de cheveux derrière son oreille. Lou se ronge un peu les ongles. Lou sourit et c’est déjà pas mal.

— Tu lui as dit quoi, à Flachard ?

— Je lui ai dit qu’il y a mille raisons d’aimer ou de respecter les handicapés, mais sûrement pas parce qu’ils le sont.

Lou me regarde et comprend que le handicap, c’est mon domaine. Elle regarde Monique. C’est ma canne des bons jours, la jaune fluo à rayures. Lou me dit, comme pour éviter le grand silence gêné :

— J’aime bien ta canne, c’est un peu la classe.

Mon avis :

Ce livre est juste fantastique et émouvant. Il ouvre les yeux sur le quotidien des handicapés, ce qu’ils doivent subir et leurs difficultés… On ressent très bien les sentiments que nous donnent ce livre, comme la pitié ou la détermination, par exemple. Aussi la joie.

À lire sans modération !

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️