Nos étoiles contraires

Fiche d’identité :

Titre : Nos étoiles contraires

Auteur : John Green

Éditeur : Nathan

Genre : roman

Sous-genre : réaliste

Nombre de pages : 336

Parution : février 2013

Résumé du livre :

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence. les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis :

Cette histoire ne se finit ni tristement, ni joyeusement. Elle est spéciale. Elle nous fait se poser des questions sur la vie et sur la mort. Elle nous fait aimer chaque instant. Et on ne veut pas la lâcher, pas arrêter de plonger dans l’univers des personnages et savoir la suite de leur histoire. Une histoire qui arrive sûrement à des centaines de gens (malheureusement), mais celle-ci… Elle est différente. Comme si, comme par enchantement, son auteur John Green avait réussi à la rendre spéciale à raconter, détachée des autres.

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui est pour moi difficile à décrire, tout comme mon avis dessus. C’est pourquoi je ferai court.

Ce livre est juste magnifique. Je le conseille à tous ceux qui ont plus de douze ans, âge auquel on peut commencer à comprendre la vie comme elle est expliquée dans Nos étoiles contraires : difficile, il faut en croquer et en savourer chaque instant.

« Vivre aujourd’hui le meilleur de notre vie.« 

⭐⭐⭐⭐⭐

Gardiens des Cités perdues T8 : Héritages

ATTENTION SPOILER DU TOME 7 !!!

Fiche d’identité :

Titre : Gardiens des Cités perdues, tome 8 : Héritages

Auteure : Shannon Messenger

Éditeur : Lumen

Genre : roman

Sous-genre : fantasy

Nombre de pages : 764

Parution : novembre 2019

Résumé du livre :

Sophie n’en peut plus de vivre dans le mensonge et l’illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n’est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités… Et que la jeune fille n’est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n’a rien d’un hasard. Beaucoup sont porteurs d’un destin qui les dépasse, qui se joue d’eux et de leurs principes.

Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s’accumulent, le doute, lui, s’insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ?

Mon avis :

Ce huitième tome est génial, mais en même temps il se base sur le même principe que le septième : les problèmes amoureux de Sophie, qui entraînent les problèmes familiaux. En effet, Sophie ne peut pas être assortie, et on va découvrir que c’est parce que on ne connaît pas ses parents biologiques, on ne peut donc pas lui attribuer de liste de prétendants puisque l’un des leurs pourrait s’avérer être un membre de sa famille biologique !

Mais ça n’empêchera pas les Conseillers de lui attribuer un rôle important dans la noblesse, à elle et à ses « amis » : Dex, Biana, Wylie, Stina et Sophie vont former la Brigade intrépide ! (Vous en saurez plus en lisant le livre)

En plus des missions confiées par le Conseil, Sophie, avec l’aide de Keefe, s’est donné pour tâche de découvrir qui sont ses parents biologiques, pour pouvoir être assortie et ne pas faire foirer sa relation naissante avec Fitz…

Bref, on jour sur plusieurs tableaux dans ce huitième tome, au niveau personnel, mondial, amoureux, familial, et amical… A lire ! ^^

⭐⭐⭐⭐⭐

U4 : Yannis

Fiche d’identité :

Titre : U4 : Yannis
Auteure : Florence Hinckel
Editeur : PKJ
Genre : roman
Sous-genre : science-fiction
Nombre de pages : 409
Date de parution : juin 2019

Résumé du livre :

Yannis, Stéphane, Jules, Koridwen ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils sont en route vers le même rendez-vous.

U4

« Je m’appelle Yannis. Mes parents et ma sœur sont morts sous mes yeux. Depuis, leurs fantômes m’accompagnent partout. Il faut que je quitte Marseille avec mon chien, sinon je vais devenir fou. Je n’ai plus qu’un espoir : arriver à temps au rendez-vous, à Paris. »

Mon avis :

J’ai adoré ce livre. Ok, j’avoue, c’est un peu très glauque : par exemple, un moment où l’auteure précise qu’un cadavre est en train de se faire bouffer la chair en lambeaux par des rats. Mais bon, passons à côté de ces détails et vous avez un magnifique roman parlant de survie post-apocalyptique, par des adolescents entre 15 et 18 ans dans le chaos le plus total. Les réactions sont bien différentes les unes des autres… Certains cherchent à survivre, tout simplement, pendant que d’autres veulent s’emparer du pouvoir… C’est là qu’on se rend compte que nos rêves enfantins d’un monde sans adultes, ben c’est pas si bien que ça. Ça vous dirait, vous, de risquer votre vie à chaque coin de rue ? En tout cas, me concernant, merci mais je décline l’offre.
Les filles (voire les garçons) un peu chochottes, passez votre chemin ! Mort est un mot qu’on retrouve quasiment à chaque chapitre (ou un mot du même sens). Mais au-delà de ça, il y a de l’amitié, de l’amour, de la complicité… Florence Hinckel a mélangé tout ce qu’il fallait pour un roman parfait !

⭐⭐⭐⭐⭐

Heartbreakers

Fiche d’identité :

Titre : Heartbreakers

Auteur : Ali Novak

Éditeur : Bayard

Genre : romantique

Nombre de pages : 409

Parution : octobre 2017

Résumé du livre :

Quand j’ai rencontré Oliver, j’ignorais qu’il était le chanteur des Heartbreakers. Et lui ne savait absolument pas que j’étais la seule fille au monde à détester sa musique.

Pour consoler Cara, leur sœur atteinte d’un cancer, Stella et Drew décident de se rendre à une séance de dédicace de son groupe préféré, les Heartbreakers, pour lui rapporter un autographe. Dans un café, Stella rencontre un bel inconnu. Quelle n’est pas sa surprise quand elle découvre qu’il s’agit d’Oliver, le chanteur du groupe favori de sa sœur… Le garçon invité Stella et son frère à faire la fête avec le groupe. Passionnée de photographie, Stella fait des clichés de la soirée. Oliver se montre charmant avec elle, mais la jeune fille se méfie. Quelques jours plus tard, l’attaché de presse des Heartbreakers appelle Stella pour lui proposer de les suivre en tournée, et les prendre en photo qu’elle posterait sur un blog. Stella refuse, car elle craint trop de s’éloigner de sa sœur. Pourtant, Cara la force à accepter. Stella est donc obligée de revoir Oliver. Leur attirance est évidente… Mais le chanteur est-il sincère ?

Mon avis :

Ma réticence de départ (à cause du romantique de ce livre, romantique que je trouve habituellement gnan-gnan), j’ai débuté ma lecture, et…

J’ai trouvé ce bouquin fantastique !!! Une belle histoire, mêlant amour, musique et famille dans les mêmes pages. L’allusion à une vie de cancer est également une très bonne idée : on s’aperçoit que la vie est impitoyable, et que l’on a parfois de la chance d’être comme on est. Touchant.

Stella et Oliver sont faits pour être ensemble, ça se voit, et malgré les problèmes qui les occupe, tout est bien qui finit bien… ou pas ? (Hé hé, vous croyiez que j’allais tout spoiler, hein ?! 😏)

Un livre fascinant, dont on n’a pas envie de décoller les yeux !

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

L’Atelier des Sorciers T1

Fiche d’identité :

Titre : L’Atelier des Sorciers, tome 1

Auteur : Kanome Shirahama

Éditeur : Pika Edition

Genre : manga, fantastique

Nombre de pages : 204

Parution : mars 2018

Résumé du livre :

Coco est une petite fille ordinaire vivant dans un village avec sa mère. Elle a toujours été fascinée par la magie, mais c’est un don rare que seules certaines personnes obtiennent à la naissance : les sorciers. Un jour, Coco rencontre l’un d’eux et le surprend à jeter un sort. Elle comprend alors la véritable nature de la magie et essaie de l’imiter… Mais elle va accidentellement utiliser une magie interdite !

Mon avis :

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque par curiosité, pour lire le premier manga de ma vie. Pareillement, je l’ai ouvert par curiosité, ne pensant lire que les trois premières pages. Au final, j’ai lu quatre chapitre sur cinq, je me suis stoppée trois minutes (le temps de mettre la table), et j’ai fini le livre en une heure chrono en main !

Génial, fantastique, fascinant, mystérieux sont les premiers mots me venant à l’esprit pour décrire ce manga. Le début est simple et explicite, avec un petit retour dans le passé pour expliquer certaines choses. La fin est mystérieuse, et nous met en goût de lire le deuxième tome. Une fabuleuse expérience qui me donne envie de continuer de goûter aux joies de la lecture des mangas, et notamment de la suite de L’Atelier des Sorciers !

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Parce que je t’aime

Fiche d’identité :

Titre : Parce que je t’aime
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Pocket
Genre : polar
Nombre de pages : 416
Date de parution : octobre 2013

Résumé du livre :

Un livre profondément humain.
Un dénouement stupéfiant.

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer.
Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. 
A la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ?
Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

Mon avis :

Wow. C’est tout ce que je trouve à dire en refermant ce livre. « Wow » : un simple mot, de trois lettres, pas plus, mais qui veut pourtant dire tant de choses. Comme ce bouquin : un simple bouquin, plutôt court, mais riche en émotions. Eh oui !
Au départ, ce n’est qu’une simple histoire banale sans aucune valeur. Dès que la petite Layla revient, cependant, cela commence à être un peu plus intriguant. Mais la fin ! Qui aurait pu s’attendre à ça !
Musso a mélangé mystère, syspens, amour, souvenirs, douleur et fantastique pour donner un mélange homogène : du stupéfiant.
Je pense que Parce que je t’aime fera désormais partie des livres que je relirai encore une ou deux fois.
A vous de me donner votre avis !

⭐⭐⭐⭐⭐

Gardiens des Cités perdues T6 — Nocturna

Fiche d’identité :

Titre : Gardiens des Cités perdues, tome 6 : Nocturna
Auteur : Shannon Messenger
Editeur : Lumen
Genre : fantastique
Nombre de pages : 768
Parution : novembre 2017

Résumé du livre :

Sophie Foster est en difficulté. Le deuil. L’incertitude. Mais elle sait une chose: elle ne perdra pas.
Les Invisibles ont pour l’instant gagné – mais la bataille est loin d’être terminée. Il est temps de changer de tactique. De faire des sacrifices. De reexaminez tout. Peut-être même le temps pour Sophie de faire confiance à ses ennemis.
Tous les sentiers conduisent à Nightfall – une porte sinistre à un endroit encore plus sinistre – et Sophie et ses amis doivent résoudre une affaire dangereuse pour y arriver. Mais rien ne peut les préparer à ce qu’ils y découvriront. Les problèmes auxquels ils sont confrontés les ramènent à leur histoire. Et à cours de temps, Sophie et ses alliés doivent unir leurs forces comme ils n’ont jamais auparavant.
Sophie doit découvrir la vérité à propos de l’insidieux passé des Cités Perdues, avant que l’histoire se répète.

Mon avis :

Encore un Gardiens des Cités perdues que j’adore ! J’ai beaucoup aimé le mystère et le suspens de ce sixième tome…
On retrouve Sophie Foster, dont les parents humains ont disparu, et qui va tout faire pour les retrouver. Encore une fois, elle pourra compter sur ses amis, Fitz, Dex, Keefe et Biana, ainsi que sur sa petite sœur humaine, Amy.
Mais elle ne se doute pas que derrière l’enlèvement de ses parents se cache un stratagème au-delà de tout ce qu’elle avait pu imaginer… et qui pourrais changer l’histoire elfique !
Suspens, mystère, humour et amitié sont au rendez-vous dans ce bouquin que j’ai tout simplement adoré ! A lire !

⭐⭐⭐⭐⭐