C’est lundi, euh non mardi, que lisez-vous ? #3

Hello !

Nous sommes le 5 novembre, et bonne rentrée à tous (en retard) ! Bon, sans plus de bla bla, je vous laisse avec la suite !


Qu’est-ce que j’ai lu la semaine dernière ?

La semaine dernière, j’ai lu Dry, de Neal & Jarrod Shusterman, et U4 : Yannis, de Florence Hinckel.

Qu’est-ce que je lis en ce moment ?

En ce moment, je lis April, May & June, de Robin Benway.

Qu’est-ce que je prévois de lire cette semaine ?

Alors là, aucune idée ! On va dire que ce sera la surprise ! 😄


Et voilà ! J’espère que ça vous à plu, et désolée du retard !

Et vous ? Qu’avez-vous lu ? Dites-moi tout !

Bye !

Margot 😘

U4 : Yannis

Fiche d’identité :

Titre : U4 : Yannis
Auteure : Florence Hinckel
Editeur : PKJ
Genre : roman
Sous-genre : science-fiction
Nombre de pages : 409
Date de parution : juin 2019

Résumé du livre :

Yannis, Stéphane, Jules, Koridwen ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils sont en route vers le même rendez-vous.

U4

« Je m’appelle Yannis. Mes parents et ma sœur sont morts sous mes yeux. Depuis, leurs fantômes m’accompagnent partout. Il faut que je quitte Marseille avec mon chien, sinon je vais devenir fou. Je n’ai plus qu’un espoir : arriver à temps au rendez-vous, à Paris. »

Mon avis :

J’ai adoré ce livre. Ok, j’avoue, c’est un peu très glauque : par exemple, un moment où l’auteure précise qu’un cadavre est en train de se faire bouffer la chair en lambeaux par des rats. Mais bon, passons à côté de ces détails et vous avez un magnifique roman parlant de survie post-apocalyptique, par des adolescents entre 15 et 18 ans dans le chaos le plus total. Les réactions sont bien différentes les unes des autres… Certains cherchent à survivre, tout simplement, pendant que d’autres veulent s’emparer du pouvoir… C’est là qu’on se rend compte que nos rêves enfantins d’un monde sans adultes, ben c’est pas si bien que ça. Ça vous dirait, vous, de risquer votre vie à chaque coin de rue ? En tout cas, me concernant, merci mais je décline l’offre.
Les filles (voire les garçons) un peu chochottes, passez votre chemin ! Mort est un mot qu’on retrouve quasiment à chaque chapitre (ou un mot du même sens). Mais au-delà de ça, il y a de l’amitié, de l’amour, de la complicité… Florence Hinckel a mélangé tout ce qu’il fallait pour un roman parfait !

⭐⭐⭐⭐⭐

Conseils de films #6 : Les Animaux fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald

Fiche d’identité :

Titre : Les Animaux fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald
Producteur : David Yates
Genre : Fantastique
Durée du film : 2 h 14 min
Parution : 14 novembre 2018
Où le voir : moi je l’ai vu sur Canal +… Sinon, cherchez, désolée !

Voici la bande-annonce !

Résumé du film :

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

Tout d’abord, désolée de passer directement au deuxième film avant de chroniquer le premier, c’est juste que le premier je l’ai vu il y a trois ans, et je n’ai aucun moyens de le revoir sans payer alors…

Nous voici donc après la fuite de Gellert Grindelwald, qui, comme les fans de Harry Potter comme moi le savent, a auparavant été un grand ami de Dumbledore… C’est pourquoi celui-ci ne peut le combattre. Alors il envoie quelqu’un d’autre à sa place : le fameux Norbert Dragonneau, écrivain des Animaux Fantastiques, passionnés de ces animaux, et surtout personnage principal de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé le suspens et le mystère que l’on retrouvait dans ce film, on voyait bien que le scénario avait été écrit par J.K. Rowling ! On ne s’attend pas à cette histoire, aux révélations faites sur beaucoup de personnes (la famille Lestrange et Queenie par exemple). Ni à cette fin si surprenante ! Enfin, vous verrez bien par vous même ! 😉

Conseils de films #5 : Bohemian Rhapsody

Fiche d’identité :

Titre : Bohemian Rhapsody
Producteur : Bryan Singer
Catégorie : Film
Genre : Film biographique
Durée du film : 2 h 15 min
Parution : 31 octobre 2018
Où le voir : vous auriez pu le voir au cinéma il y a quelques temps, maintenant, vous pouvez regarder sur Canal + (c’est là que je l’ai regardé), sinon je ne sais pas…

Voici la bande-annonce !

Résumé du film :

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

Mon avis :

J’ai tout simplement adoré ce film. Je l’ai vu deux fois : une fois au cinéma, et une fois il y a très peu de temps (en début de semaine) sur Canal +. Eh bien, ce que je peux vous dire, c’est que j’ai pleuré les deux fois. C’est magique ! Si émouvant…
C’est mon père qui a insisté pour que j’aille le voir, alors, je n’ai pas bronché. Ça a été un véritable coup de cœur pour moi. C’est après ce film que j’ai commencé à écouter vraiment la musique de Queen (que j’écoutais occasionnellement avant grâce à mon père), je l’adorais, et elle avait désormais une signification pour moi qui en connaissait donc l’histoire !
Un film que je conseille vivement, autant pour la musique qu’elle contient que l’histoire émouvante et prenante.

Coup de Cœur ❤

Conseils du mois #2 : Octobre

Hey !

On se retrouve pour le deuxième bilan que je vous fait !

Halloween s’est bien passé pour vous ? J’espère que oui !

Enfin, sans plus tarder, je vous laisse avec la suite !



Et voilà voilà !

J’avoue, je ne suis pas fière de moi, je n’ai lu que deux livres ce mois-ci… 😓

Mais bon ! Je me rattraperai en novembre ! Allez, bye !

Et JOYEUSE TOUSSAINT !!

Margot 😘

PAL #4 : Novembre

Hey !

Je vous présente ma quatrième PAL sur le moins de novembre qui sera toute petite ! Trois livres, pas plus. J’avoue que je n’aime pas trop prévoir des livres, je préfère lire selon mes envies…

Alors c’est parti !


U4 : Yannis, de Florence Hinckel {EN COURS}

April, May & June, de Robin Benway

Et le meilleur pour la fin…

Gardiens des Cités perdues, tome 8 : Héritages, de Shannon Messenger

Eh oui ! J’ai bien dit le meilleur pour la fin ! Car, le tome 8 de Gardiens des Cités perdues, que j’attend avec impatience depuis si longtemps, sort enfin le 5 novembre en anglais, et le 10 en français ! Et moi, je le reçois le 22 novembre chez moi ! Trop hâte !


Allez, je vous laisse, j’ai de la lecture !

Bye !

Margot 😘

L’auteur du mois #5 => Octobre : Neal Shusterman

Hey !

Et voici le cinquième auteur que je vous fait découvrir en ce mois d’octobre (et en ce jour d’Halloween) !

C’est parti mon kelpie ! 🙂


Neal Shusterman est un américain né à New York, dans le quartier de Brooklyn, le 12 novembre 1962.

Neal Shusterman a écrit de nombreux romans pour adolescents, principalement de science-fiction, et ses ouvrages ont été largement primés.

Avec Les fragmentés, il a rencontré un grand succès auprès des 13-18 ans.

Neal Shusterman a grandi à Brooklyn (New-York) où très tôt il s’est mis à écrire. Il commence à travailler en écrivant une colonne humoristique célèbre dans un journal avant de se lancer dans la rédaction de livres et de scenarii.
Dans les années qui suivent, Neal Shusterman devient un écrivain et scénariste connu des États-Unis. Ses livres reçoivent beaucoup prix et il est très apprécié par les adolescents.

Aujourd’hui, il vit en Caroline du Sud et est un auteur plébiscité. Il anime des rencontres avec ses lecteurs très souvent.

Bien que son succès soit important aux États-Unis, ses livres et films (Disney Chanel) étant nombreux, Neal Shusterman n’a été connu en France qu’après la sortie de sa trilogie « La Faucheuse » qui a connu un grand succès. Il a également écrit « Dry » avec Jarrod Shusterman.

Neal Shusterman

Et voilà ! C’était l’auteur du mois !

Allez, je vous laisse avec vos déguisements et bonbons pour Halloween !

Margot 😘