Si c’était à refaire

Fiche d’identité :

Titre : SI c’était à refaire
Auteur : Marc Levy
Editeur : Pocket
Genre : roman
Sous-genre : thriller
Nombre de pages : 406
Parution : février 2013

Résumé du livre :

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times mène l’enquête la plus importante de sa carrière. Au lendemain de son mariage, il est victime d’une agression et s’effondre, mortellement blessé, dans une mare de sang. Étrangement, il reprend connaissance, deux mois plus tôt.
Revenu soixante jours en arrière, Andrew Stilman doit choisir entre mener à terme son enquête ou découvrir son assassin et déjouer le destin. De New York à Buenos Aires, le reporter se retrouve précipité dans un engrenage vertigineux.
S’engage alors une course contre la montre, entre suspens et passion, jusqu’à son dénouement… à couper le souffle.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre, que j’ai d’ailleurs fini en peu de temps, je l’ai dévoré jusqu’à la dernière page sans jamais m’en lasser. Rien que le premier chapitre est palpitant et donne envie d’en savoir plus !
Bien qu’il ressemble beaucoup à Je reviens te chercher, livre que j’ai également bien aimé, il y a quelques différences : le fait qu’Andrew reviennent deux mois en arrière et non un jour en arrière par exemple, et que cela ne lui arrive qu’une fois, et non pas deux comme Ethan dans Je reviens te chercher.
Comme promit dans le résumé du livre (ci-dessus), le dénouement est « à couper le souffle ». Très honnêtement, je ne m’attendais pas à ça. A croire que Levy a échangé de style avec Musso ! Une explication rationnelle et tout à fait probable, alors que je pensais réellement que tout ça resterait plongé dans le mystère…
On peut également, grâce à l’enquête d’Andrew, découvrir certaines injustices dans le monde et que certaines personnes sont méchantes tandis que d’autres se font tout simplement manipuler. Oh ! Je ne pense pas que tout ce qui est dit dans l’article qu’il doit faire est réel dans la vraie vie, ça peut très bien être totalement fictif, mais ce que je veux dire c’est qu’il existe certaines injustices pareilles à celle étudiée dans ce bouquin, et on peut s’en rendre compte, de l’atrocité de ces choses.
Bref, un livre à lire, surtout lorsqu’on aime les thriller, de la première à la dernière page.

Note : 4.5 sur 5.
Amazon.fr - Si c'était à refaire - Marc Levy - Livres

Publié par Margot

Fan de lecture, je rédige sur mon blog des articles concernant les livres que je lis, afin de les partager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :