Gardiens des Cités perdues perdues T2 — Exil

ATTENTION SPOILER DU TOME 1 !!

Genre :

Fantastique // Garçons-Filles // A partir de onze ans // Difficulté : 4/5

Résumé du livre :

Depuis qu’elle a quitté sa famille pour vivre parmi les elfes, Sophie attire tous les regards sur elle… et l’agitation soulevée par son enlèvement n’a rien arrangé ! La jeune Télépathe fait alors une découverte extraordinaire : elle tombe nez à nez avec une alicorne. La créature fabuleuse, symbole d’espoir pour tous les elfes, pourra-t-elle apaiser les esprits ? Rien n’est moins sûr. Car bientôt Sophie va devoir prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

Mon résumé :

Après son enlèvement, Sophie se voit attribuer un garde du corps qui l’a suit partout. Même quand elle va découvrir une merveilleuse créature, mi-licorne mi-pégase, une alicorne. Cet animal est un symbole d’espoir pour toute la population elfique, car il peut réinitialiser la Chronologie de l’Extinction : faire en sorte que cette espèce ne diparaisse pas complètement, car, en effet, avant de découvrir Silveny, qu’une seule alicorne était connue. Mais les elfes vivent dans la peur : les enèvements comme en a connu Sophie ne sont pas courants chez eux, et une personne importante va être brisée… Sophie devra frôler la mort pour sauver cette personne, chère à ses yeux, ainsi que se soigner elle-même…

Extrait :

Sophie prit trois profondes inspirations pour se donner du courage avant de s’aventurer dans la clairière.

Le hoquet de surprise de Sophie résonna parmi les arbres. Elle n’en croyait pas ses yeux.

À quelques mètres d’elle se tenait un pâle cheval scintillant aux ailes déployées. Ce n’était pas un pégase : sa lecture des manuscrits conservés à Havenfield avait appris à Sophie que Le pégase, plus trapu, arborait une robe tachetée d’azur et une crinière bleu nuit. La créature devant elle possédait une crinière argent ondulée qui lui recouvrait toute l’encolure et laissait pointer sur son front une défense torsadée de blanc et d’argent pareille à celle des licornes. À ceci près que les licornes n’avaient pas d’ailes.

Mon avis :

C’est un très beau livre que voici, Shannon Messenger s’est bien débrouillée. C’est compréhensible, malgré que quelques mots soient compliqués.

Dans ce deuxième tome de GDCP, on retrouve Sophie, toujours aussi courageuse, ainsi que Keefe, taquin, Dex, bougon, et… un Fitz en colère. Le suspens est bon et on ne sait pas comment cela va se terminer. Si Shannon Messenger savait déjà l’issue de cette histoire, elle ne le laisse pas paraître ! L’univers elfique est toujours aussi complexe et Sophie, ainsi que nous, a toujours beaucoup à apprendre. Nous avançons dans l’univers pas à pas, au rythme de l’héroïne, ce qui n’est pas plus mal.

Bref, un très bon livre, mais certains mots devraient être plus faciles afin que les plus jeunes puissent le lire.

⭐️⭐️⭐️⭐️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s